ligue
fede

Japon : l’inquiétude monte de jour en jour

fukushima-reacteur-3Après le séisme qui a touché le Japon le vendredi 11 mars, la situation devient de plus en plus préoccupante. En effet, le pays doit faire fasse à une catastrophe nucléaire tout en gérant l'organisation des secours. De plus, l'économie nipponne est paralysée et la menace de répliques plane toujours.
Greenpeace, Terra Eco, Sortir du nucléaire et la CRIIRAD font le point sur l'évolution de la situation au Japon. L'Alliance interpelle le président de la République sur la question du nucléaire en France...

Suite au séisme et au tsunami qui a dévasté les côtes de Sendai, au nord-est du Japon, des milliers de personnes sont encore portées disparues. A cause de ce puissant séisme (magnitude de 9 sur l'échelle de Richter), la centrale nucléaire de Fukushima a été sérieusement endommagée. Le niveau de gravité serait de 6 (sur 7) selon l'ASN (Autorité de Sureté Nucléaire).

Greenpeace suit l'évolution des accidents nucléaires successifs qui se sont produits depuis le 12 (voir ce lien).

nucleaireL'environnement étant contaminé, les villes se trouvant dans un rayon de 30 km de la centrale ont été évacuées. La Commission de Recherche et d'Information Indépendantes sur la Radioactivité (CRIIRAD) analyse le niveau de contamination dans son dossier spécial Japon (voir www.criirad.org).La question de la sureté nucléaire se pose partout dans le monde. L'Allemagne, la Chine et la Suisse ont déjà décidé de suspendre les autorisations de construction de centrales.

Sortir du nucléaire expose le risque du nucléaire en France (voir ce lien). L'Alliance, pilotée par le WWF, a écrit une lettre ouverte au président de la République pour demander un grand débat afin d'explorer les solutions énergétiques de demain, autres que le nucléaire (voir document joint). La Ligue de l'enseignement en tant que membre de l'Alliance est signataire du document.

Terra Eco aborde l'ensemble des problématiques causées par la catastrophe nucléaire dans un dossier spécial Japon (voir www.terra-economica.info) .Le séisme a affecté également l'économie japonaise. Alors que le risque d'une pénurie alimentaire se profile, certaines entreprises ont dû arrêter leur production faute d'approvisionnement. Plusieurs ports ont été détruits par le tsunami entrainant une baisse de l'import-export. La bourse de Tokyo est également en chute ainsi que les cours des grandes entreprises automobiles nippones.

>>> pdf Télécharger la lettre ouverte de l'alliance