ligue
fede

Nous ne sommes pas l’avenir, nous sommes le présent !

Animafacpriorite-jeunesse, réseau national d’associations étudiantes, statutariement lié à la Ligue de l'enseignement, se félicite de la tenue du Conseil interministériel à la Jeunesse (CIJ) le jeudi 21 février et des propositions qui ont été faites à cette occasion pour renforcer l’implication et l’engagement des jeunes dans notre société ! Place aux actes désormais !...

Développement du Service Civique, reconnaissance de l’expérience associative, implication des jeunes dans l’élaboration des politiques publiques... De nombreuses propositions défendues par notre réseau depuis plusieurs années ont été annoncées à l’issue de ce CIJ. Animafac se réjouit en particulier que les annonces répétées ces dernières semaines de mettre l’engagement au cœur des politiques dédiées à la jeunesse se traduisent enfin par des propositions concrètes !

Nous ne sommes pas l’avenir, nous sommes le présent !

En recevant cet après-midi le Forum Français de la Jeunesse dont Animafac est membre, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a bien illustré sa volonté d’instaurer « une politique construite avec les jeunes ». A raison : nous ne sommes pas l’avenir, nous sommes le présent ! Il est plus que jamais nécessaire d’entendre les jeunes de ce pays, trop souvent perçus comme un public à prendre en charge ou à recadrer !

animafacEn tant que réseau d’associations étudiantes, nous serons particulièrement vigilants quant à la mise en place :
- du plan de développement pour « Encourager le développement des organisations de jeunes dirigées par des jeunes », peu nombreuses en France, à l’inverse de nos homologues européens
- de la « conférence nationale de la jeunesse », futur espace de partage entre les organisations de jeunes, les collectivités territoriales, les associations de jeunesse et d’éducation populaire et les partenaires sociaux...
- le renforcement du Fonds de Solidarité et de Développement des Initiatives Etudiantes (FSDIE)
- la généralisation des Bureaux de Vie Etudiante (BVE) dans les universités
- le développement du Service Civique.

Etre bénévole ou volontaire, un atout pour son insertion professionnelle

Existe-t-il pour les jeunes une meilleure école de la responsabilité et de l'investissement personnel que les associations ? Nous publiions fin 2012 les résultats de l’expérimentation de notre programme Bénévolat et compétences, initié en 2009, permettant aux bénévoles et volontaires en Service Civique de valoriser leur expérience associative afin d’en faire un atout pour leur insertion professionnelle. Un pari réussi !

Nous nous réjouissons donc que le gouvernement en fasse aujourd’hui un moyen de favoriser la reconnaissance de l’engagement, même si cette reconnaissance ne doit pas se cantonner à l’approche - réductrice - de la certification.

Face à une feuille de route ambitieuse présentée ce jour par le gouvernement dans laquelle notre mouvement de jeunesse entend prendre toute sa place, Animafac veillera à ce que les engagements pris soient bien tenus.

L'équipe Animafac

>>> Site web d'animafac : www.animafac.net