ligue
fede

Un système scolaire inégalitaire

mainsLes résultats de l'enquête PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) viennent d'être rendus publics. Cette enquête, qui évalue et compare tous les 3 ans les performances des élèves de 15 ans en lecture, mathématiques et sciences dans les pays de l'OCDE et partenaires, rend compte de l'inégalité du système éducatif français....

Les résultats sont médiocres. Pour la compréhension de l'écrit, la France est 18e. En mathématiques, 16e . Sur 65 pays. La part des élèves connaissant des difficultés en lecture passe de 15 % à 20 % entre 2000 et 2009. Mais plus que des résultats qui pourraient être discutés, un constat inquiétant: les disparités entre filles et garçons se creusent et le milieu socio-économique des élèves a un impact plus fort en France, que dans beaucoup d'autres pays. Si la France se maintient dans la moyenne, c'est parce que ses très bons élèves connaissent une légère hausse.

Nous devons nous interroger sur le rôle de notre Ecole et sa capacité à assurer l'idéal démocratique de l'égalité des chances. Elitisme, concours, redoublements, enseignements académiques contribuent à renforcer les inégalités et l'exclusion. Or, un système éducatif n'est bon que s'il parvient à élever le niveau de tous en réduisant les écarts entre les meilleurs et les plus faibles.

C'est aussi l'occasion de rappeler l'utilité de l'Appel de Bobigny, texte signé par l'ensemble des principaux acteurs de l'éducation. Cette réflexion affiche une volonté d'approcher l'éducation comme un projet global de société et non pas de la réduire à une dimension purement scolaire. Parmi ses 5 objectifs : celui de garantir à tous les jeunes, à l'issue de la scolarité au collège, la maîtrise évaluée des éléments (connaissances, compétences, savoir-être et savoir-faire). Cette enquête rappelle l'urgence de sa réalisation.