ligue
fede

Pourquoi un manifeste « Faire société ! » ?

manifesteIl n’est guère habituel qu’une association d’éducation populaire adopte un manifeste à tonalité d’analyse générale de la société. Mais depuis bientôt 150 ans, la Ligue de l’enseignement, dans le sillage de Jean Macé, est aussi un mouvement d’idées, ce qui justifie ses prises de positions sur de nombreux sujets de société, et pas seulement sur l’école...

 

Ce manifeste, adopté par notre mouvement en juin 2010 lors de son congrès de Toulouse, propose :

- Un diagnostic des principales mutations de notre société dont il évalue les menaces sans négliger les opportunités,
- Une redéfinition des valeurs qui fondent l’action de la Ligue : justice sociale, liberté, solidarité, laïcité et responsabilité.
C’est un défi auquel nous sommes tous confrontés : la société ne va plus de soi, chacun d’entre nous en porte la responsabilité, et les institutions collectives, politiques et de la société civile, ont la société en charge...

C’est en repartant de l’expression du sociologue français du début du XXème siècle, Emile Durkheim qui disait judicieusement : « Avant de faire la république, il faut faire société », c’est-à-dire apprendre à vivre ensemble, que la Ligue de l’enseignement a proposé ce thème de débat et de réflexion, mobilisant tout son réseau associatif, pour déboucher sur l’élaboration de ce manifeste de propositions concrètes.

Au premier abord, le thème semble peut-être un peu abstrait, mais à y bien réfléchir, il résonne profondément dans le quotidien de la France de 2011, où nous pouvons avoir raison d’être inquiets sur notre capacité à « faire société », à l’heure où beaucoup de nos concitoyens se sentent, à des degrés divers, hors du jeu social.

Nous constatons que depuis environ deux décennies, depuis la chute du Mur de Berlin, avec la mise en place de la mondialisation et le triomphe de l’ultralibéralisme, nos sociétés et nos Etats-Nations Providence ont été profondément déstructurés. Mais surtout, depuis 3 ans, avec la forme de gouvernance néo-libérale du pouvoir politique, associée à la crise financière et économique, quelque chose s’est brisé au sein du Pacte social et démocratique, entraînant de profondes ruptures à la fois économiques, politiques, démocratiques et humanistes. La République n’a pas tenu ses promesses !

manifest-ouiLa liste est longue, des raisons qui poussent les individus à se replier  sur eux-mêmes et à vivre en « dissociété » :

  • Rupture du lien entre les trois sphères économique, politique et sociale avec une prépondérance et une hypertrophie de la sphère économique.
  • Précarité  et fracture sociale,
  • Inégalités grandissantes, disparition des solidarités collectives avec rupture du lien social
  • Montée des individualismes, perte du sens du bien commun et de l’intérêt général
  • Replis communautaristes et ethniques, montée des intégrismes et des nationalismes
  • Attaques et privatisation des services publics, « marchandisation » de la société
  • Discriminations, racisme, stigmatisation de populations…
  • Violences sociales
  • Régression de la démocratie et des valeurs républicaines,
  • Nombreuses atteintes à la laïcité de la République
  • Non reconnaissance, d’où perte de confiance entraînant une rupture civique entre les citoyens mais aussi vis-à-vis des élites politiques, de la politique en général et des institutions.

Mais, comme le dit le poète allemand, Höderlin, « Là où croît le péril, croît aussi ce qui sauve ! ». Il faut tenter de changer les menaces en opportunités et se réapproprier le cours des choses, d’où la nécessité d’une nouvelle utopie.

Mouvement associatif d’éducation populaire laïque et progressiste, laboratoire d’idées, éveilleur de consciences, porteur d’utopies, la Ligue de l’enseignement, au travers de ce manifeste « Faire société » veut participer au débat pour désencombrer l’horizon et proposer un véritable pacte civique, social et citoyen.

Chacun d’entre nous, à la place qui est la sienne, peut s’en saisir pour qu’il vienne enrichir les réflexions des temps à venir, pour qu’il prenne corps par le biais de propositions amenant à une société laïque solidaire, plus juste, plus fraternelle et plus démocratique.

Les militants, les bénévoles de la Ligue de l’enseignement s’engagent pour nouer ou  renouer des liens dans de multiples secteurs. Ils sont riches d’expériences de terrain, et d’idées pour la transformation sociale, et peuvent venir enrichir les réflexions et les discussions  pour « faire société ! », ce qui est, je le pense, notre désir commun.

Les militants de notre fédération peuvent être sollicités pour venir présenter ce manifeste à des groupes constitués, pour débattre dans vos associations, etc.

N'hésitez pas à nous solliciter : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

>>> pdf Télécharger le manifeste 2.52 MB
>>> pdf Consulter l'affiche 599.41 KB
>>> Voir la vidéo de présentation par Eric Favey, Secrétaire Général adjoint de la Ligue de l'enseignement