ligue
fede

Licenciés pour avoir demandé un salaire vital

ethiqueL'UFOLEP, fédération sportive de la Ligue de l'enseignement, relaie l'appel du collectif Ethique sur l'étiquette :
En septembre 2010, 318 Cambodgien(ne)s sont licencié(e)s. Leur faute ?
Avoir manifesté pour demander une augmentation salariale. La justice et le gouvernement ont demandé leur réintégration, mais les employeurs continuent à faite la sourde oreille. Voilà donc plus de quatre mois qu’elles-ils attendent d’être réintégré(e)s à leur poste de travail. Peuples Solidaires et le Collectif de l'éthique sur l'étiquette demandent aux entreprises H&M et Zara (les deux plus gros clients de l’industrie de l’habillement du Cambodge), et Gap (qui se fournit dans plusieurs usines concernées par les licenciements) d'intervenir. Aidez-nous à faire entendre les voix des travailleurs(ses) licencié(e)s !