ligue
fede

L'eG8 passe à côté des enjeux d'Internet

eg8L'eG8, qui s'est tenu fin mai à Paris, n'a débouché sur rien de concret. Il a été, en revanche, une bonne opération de communication pour les grands entrepreneurs.
L'idée même d'un eG8 était incongrue (l'Internet appartiendrait-il aux pays les plus riches ?). Et sans surprise, l'Internet n'a été envisagé que sous l'angle économique...

Le périmètre des acteurs "les plus importants du web" étant réduit aux entrepreneurs et aux ayant-droits, venus défendre la propriété intellectuelle sans d'ailleurs proposer de solutions qui garantissent la juste reconnaissance des auteurs et l'accès étendu aux usages. Peu de place a été faite à la société civile, aux créateurs, aux contenus et aux usages sociaux.

Hasard du calendrier, le même jour, la Ligue de l'enseignement réunissait pour la première fois un groupe d'experts d'horizon différents pour réfléchir à la dimension nouvelle de son projet d'éducation populaire dans la société numérique.

Vecteur de culture, droit fondamental, liberté d'expression, Internet est bien plus qu'un enjeu marchand. Il est grand temps que dans les débats sur la société numérique, ses acteurs et notamment ses utilisateurs soient au coeur des discussions. De l'autre côté de la Méditerranée, des citoyens révoltés n'ont pas attendu l'eG8 pour faire d'Internet une promotion des droits de l'Homme et de la démocratie.