ligue
fede

Démocratie, initiative, solidarité : l'appel des associations

campagne-cpca-2012La CPCA , dont la Ligue de l'enseignement est une des composantes, vient de lancer la campagne l'appel des associations à destination des candidats à l'élection présidentielle de 2012. Elle présente 12 propositions pour une politique de développement de la vie associative.

Pour une société de citoyennes et de citoyens organisés.
Pour une société qui valorise toutes les initiatives.
Pour une société de solidarité...

Les échéances électorales, présidentielles et législatives, sont un moment de riches débats pour la France. Pendant les prochains mois, nous échangerons sur le projet de société que nous estimons porteur d’avenir et choisirons la personne la mieux à même de le conduire.

Dans une société brutalisée par la crise, nous, acteurs associatifs, citoyennes et citoyens engagé-e-s, souhaitons rappeler que les associations sont le ferment indispensable d’une société démocratique et solidaire. Les projets associatifs, à tous les niveaux des territoires, sont essentiels à la vie quotidienne de nos concitoyens.

Pour une société de citoyennes et de citoyens organisés

L’expression démocratique des citoyennes et des citoyens ne s’arrête pas aux élections. Nos associations construisent jour après jour une citoyenneté active. Dans le cadre d’une démocratie rénovée (parité, représentativité, décentralisation), nos associations sont des interlocutrices essentielles des pouvoirs publics, à tous les niveaux de décision.

Pour une société qui valorise toutes les initiatives

La recherche de la rentabilité et du profit domine aujourd’hui les préoccupations. D’autres modalités d’action sont possibles. Non lucratives, les associations jouent pourtant un rôle économique. Elles croisent des aspirations grandissantes à de profonds changements au sein de la société. Les associations portent une innovation sociale et collective dans de nombreux domaines en donnant corps au vivre-ensemble.

Pour une société de solidarité

Pour le mouvement associatif, qui agit concrètement pour la solidarité en France et dans le monde, la garantie d’un socle de droits fondamentaux protège les citoyennes et les citoyens. Les associations s’engagent pour l’éducation, la culture, la santé, l’alimentation ou le logement… et contribuent à l’émergence de nouveaux droits. Pour autant, il incombe à l’état, garant de l’intérêt général, de les rendre effectifs.

Nous, mouvement associatif, appelons les candidates et les candidats à reconnaître les associations comme un acteur incontournable de leur projet de société.

>>> les 12 propositions
>>> les interview des politiques
>>> pdf télécharger le dossier