ligue
fede

divers

Asssemblée Générale Nationale

agnat

Documents téléchargeables

Versions mises à jour le 19/06

pdfLivret d'accueil (16 pages) 

pdfPlan des hébergements

Menus :

pdfLa fête de la musique à Périgueux

Hotline AG : 06 88 20 37 48

Plan des salles

Cliquer sur plan pour l'afficher en plein écran.

ag-livret-plan

Localisation

Programme

Mis à jour le 17/06/2014

Vendredi 20 juin 2014
9h30-18h : Réunion de la Ligue internationale - salle de réception (club house) gymnase
10h-16h : 150 ans de la Ligue -salle polyvalente Agora
12h : Déjeuner (buffet)
14h : Assemblée générale de l’APAC - auditorium Agora / Réunion DOM-COM - salle des associations Agora
15h30-17h : Commission d’administration générale - salle gym détente gymnase
17h : Conseil d’administration de la Ligue de l’enseignement - salle des associations Agora

Samedi 21 juin 2014
8h : Emargement / remise des mandats
10h : Accueil
10h15  : Présentation du rapport moral et du rapport financier - auditorium Agora
12h30 : Déjeuner
14h30 : Travail en ateliers :

  • Atelier 1 : Rapports statutaires / Commission des vœux- salle de réception (club house) gymnase
  • Atelier 2 : Programme stratégique et projets fédéraux - salle des arts martiaux gymnase
  • Atelier 3 : Projet éducatif vacances loisirs et classes de découvertes – salle de gym détente gymnase
  • Atelier 4 : Loi de refondation de l’école – auditorium Agora
  • Atelier 5 : Évolution des adhésions-assurances - salle des associations Agora

17h : Présentation des candidatures au conseil d’administration et interventions des fédérations- auditorium Agora
18h30 : Accueil par les élus locaux.
20h : Buffet dînatoire avec la formation musicale Djangophil

Dimanche 22 juin 2014 auditorium Agora
8h : Emargement
8h30 : Réponses du Secrétariat national
10h : Vote des rapports moral, financier / élection du Conseil d’administration.
10h30 : Dépouillement des votes et reprise des travaux de l’Assemblée générale.

  • Vote sur les résolutions financières.
  • Vote sur les délibérations et vœux.
  • Intervention à propos des 150 ans de la Ligue.
  • Interventions des rapporteurs des groupes de travail et présentation du texte d’orientation sur la vie associative.
  • Annonce des résultats des votes.

12h15 : Clôture de l’Assemblée générale par le président de la Ligue de l’enseignement.
12h30 : Buffet – Paniers repas.

Mentions légales

laligue24.org

Edition / hébergement

La Ligue de l'enseignement de la Dordogne
82 avenue Georges Pompidou - BP 80010
24001 PERIGUEUX CEDEX
SIREN : 775 570 476 00116
Téléphone : 05 53 02 44 00

Photos : tous droits réservés à leurs propriétaires respectifs

Politique de sécurité et de confidentialité

Les données à caractère personnel collectées par les formulaires de ce site web dans le cadre de l'enregistrement de votre demande et/ou de la création de votre compte sont traitées par la Ligue de l'enseignement de la Dordogne, 82 avenue Georges Pompidou, 24001 Périgueux aux fins suivantes :

  • le traitement de vos demandes par le personnel de la Ligue de l'enseignement, dument habilité
  • vous adresser des informations par téléphone ou par email, uniquement dans le cadre de votre demande

Les données à caractère personnel qui vous sont demandées sont toutes obligatoires. A défaut, nous ne pourrons traiter votre demande

Ces informations sont uniquement destinées au personnel de la Ligue de l'enseignement.

Aucune information saisie depuis ce site ne sera cédée ou vendue à un tiers.

Les transmissions montantes et descendantes de ces données via ce site web sont systématiquement sécurisées par l'utilisation d'un chiffrement SSL/TLS.

Vous disposez d'un droit d'accès aux données vous concernant et le cas échéant, d'en demander la rectification et l’effacement.

Vous avez également la possibilité d’exercer votre droit d’opposition au traitement des données à caractère personnel vous concernant.

Vous êtes en droit de demander la portabilité de vos données à caractère personnel dans les limites autorisées par la loi, sous un format structuré, couramment utilisé et lisible par la machine et pouvez solliciter la limitation du traitement de vos données.

Vous pouvez exercer ces droits en contactant le Délégué à la Protection des Données Personnelles par courrier : Délégué à la Protection des Données, 82 avenue Georges Pompidou, BP 80010, 24001 Périgueux.

Vous avez la faculté d'introduire une réclamation auprès de la CNIL.

Les données de compte sont conservées tant que le compte est actif et ensuite archivées conformément à la prescription légale applicable.

GESTION DES COOKIES

Notre site utilise des cookies afin d'améliorer l'expérience utilisateur. Ces cookies sont conservés sur votre ordinateur même après fermeture de votre navigateur et réutilisés lors des prochaines visites sur nos sites.
Cookies exemptés de conssentement : conformément aux recommandations de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL), certains cookies sont dispensés du recueil préalable de votre consentement dans la mesure où ils sont strictement nécessaires au fonctionnement du site internet ou ont pour finalité exclusive de permettre ou faciliter la communication par voie électronique. Il s’agit notamment des cookies d’identifiant de session.
Cookies nécessitant le recueil préalable de votre consentement (cliquez sur le service pour consulter leur politique en matière de cookies) : google analytics (nous permettant de recueillirs des statistiques d'accès à notre site), facebook (utilisé pour vous permettre de partager et d'intéragir avec nos publications), youtube (utilisé pour publier sur le site les vidéos issues de notre chaine), mymaps (utilisé pour générer des cartes),  twitter (utilisé pour vous permettre de partager et d'intéragir avec nos publications).

Liens vers des sites tiers

Les liens hypertextes de ce site sont proposés uniquement dans le but d'apporter l'information la plus complète possible aux visiteurs ; ni leur contenu, ni les liens qu'ils contiennent, ni les changements ou les mises à jour qui leur sont apportés ne sauraient engager la responsabilité de l'éditeur du site.

Responsabilité

L'éditeur ne peut garantir l'exactitude, la précision ou l'exhaustivité des informations mises à disposition sur le site. L'éditeur décline par conséquent toute responsabilité pour toute imprécision, inexactitude ou omission portant sur des informations disponibles sur ce site.

Le nouveau gouvernement

mainsLa France a un nouveau Président de la République depuis le 15 mai.
François Hollande a mis au cœur de ses priorités l’Education et a demandé à être jugé sur deux engagements majeurs : la Justice et la Jeunesse. Nous approuvons ces choix qui demandent maintenant à être traduits en actes.

Un nouveau gouvernement vient d’être installé.
Au-delà des satisfactions exprimées quant à la composition de ce gouvernement, la Ligue de l’Enseignement se réjouit d’avoir été entendue sur plusieurs aspects qui concernent plus particulièrement nos champs de préoccupations quotidiennes.
 
En effet nous souhaitions, avec nos amis membres du Collectif des associations partenaires de l’Ecole (CAPE), que le rôle et la place des mouvements éducatifs et pédagogiques soient véritablement reconnus dans l’accompagnement d’une Ecole qui doit être refondée afin d’être plus juste et dans la mise en œuvre d’une politique publique d’Education globale et de Formation tout au long de la vie.
 
Vincent Peillon, nouveau Ministre de l’Education, dès sa prise de fonction a été très explicite sur ce sujet et a rappelé ce que la République devait aux  grandes associations éducatives telle la Ligue de l’Enseignement qu’il a citée nommément. http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=364225
 
L’ambition de la réussite éducative est affirmée, confiée justement à George Pau Langevin, Ministre déléguée auprès de lui. Ce chantier majeur doit se concevoir, comme il l’a rappelé, dans le cadre d’une mobilisation de tous les acteurs concernés dont les associations éducatives.
 
Le Président de la République avait par ailleurs invité les responsables de la Ligue de l’Enseignement à assister à son discours sur l’Education, le jour de son intronisation, dans les jardins des Tuileries à Paris sur les lieux où est érigé un monument célébrant Jules Ferry :
http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/05/15/hollande-adresse-a-l-education-nationale-ses-premiers-mots-de-president-de-la-republique_1701610_823448.html
 
La Ligue de l’Enseignement a été particulièrement honorée ce jour-là car ce monument a été construit en 1910 grâce à une souscription organisée par les soins des responsables Ligue de l’époque ( voir l’histoire de ce monument ).
Le combat de la Ligue pour la création de l’Ecole publique, laïque et obligatoire et nos actions d’aujourd’hui  pour l’émancipation civique et intellectuelle de nos concitoyens, ont été ainsi valorisés publiquement.
 
Nous sommes satisfaits aussi de la nomination d’une Ministre des Sports, de la Jeunesse, de la Vie associative et… de l’Education populaire. Valérie Fourneyron aura donc en charge comme nous le revendiquions avec la CPCA depuis très longtemps, au-delà de la Jeunesse et des Sports le « portefeuille » de la Vie associative (dont le libellé revient officiellement dans des attributions ministérielles) et celui de l’Education populaire dont les mots n’étaient même plus prononcés par les Autorités publiques.
 
Pour nous, la création de ce Ministère représente une avancée historique.
Je cite une dépêche AEF : " Oui, je veux le renouveau de l'Education populaire. Je souhaite que ce ministère serve un projet d'Education populaire fort avec l'ensemble de ses réseaux" a affirmé Valérie Fourneyron, jeudi 17 mai 2012, à l'occasion de la passation de pouvoirs.  "Ce ministère élargi s'impose comme une évidence. J'ai toujours été convaincue que les quatres domaines placés désormais sous ma responsabilité sont intimement liés".   
 
Bien évidemment, nous espérons que Vincent Peillon et Valérie Fourneyron sauront trouver les voies et les moyens de travailler ensemble, de même qu'avec Aurélie Filippetti nouvelle Ministre de la Culture et Geneviève Fioraso, Ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche et d'oeuvrer en cohérence et en harmonie.
 
Ils auront à le faire aussi avec tous les acteurs concernés et notamment avec les collectivités territoriales dont les compétences et les politiques sont déterminantes pour l'accès aux biens communs et la justice sociale et qu'une phase nouvelle de la décentralisation doit confirmer et mieux articuler.
 
Je voudrais aussi souligner avec grand plaisir le retour de l’Economie sociale et solidaire dans les préoccupations gouvernementales.
En effet, un Ministre délégué à l’ESS, Benoît Hamon,  a été désigné avec cette seule responsabilité.
 
Comme nous le souhaitions, avec le CEGES, ce Ministère est rattaché à Bercy, reconnaissant par cette position l'utilité sociale et la pertinence économique de cette "autre façon d'entreprendre" qui étaient déjà mis en avant parmi les propositions du candidat François Hollande.
 
Le respect de ces engagements et leurs traductions dans des priorités ministérielles sont de bon augure.
 
Je n’oublie pas que les élections législatives du mois de juin peuvent contrarier ou gommer ces projets et ces intentions politiques affichées.
 
Dans le respect de notre indépendance vis-à-vis des partis politiques nous n’appellerons pas à voter pour tel candidat ou telle candidate. Nous redirons notre intérêt positif et néanmoins vigilant  pour les premières orientations affichées par le nouveau gouvernement.
 
Je n’oublie pas non plus qu’un grand nombre de nos concitoyens sont désabusés et ne croient plus en la capacité du Politique de changer leur quotidien et peuvent trouver dérisoires les satisfécits que nous accordons à ces premières initiatives politiques.
 
Les injustices, les inégalités, la misère, la précarité, le chômage, gangrènent nos sociétés et le traitement de la « question sociale »  est essentiel. Mais la crainte d’un avenir incertain et les mutations parfois brutales qui traversent nos sociétés sont aussi la source des peurs et des replis.
 
C’est pourquoi, dans cette période de transition et de transformation nécessaires, il est important de soutenir le travail et le développement des mouvements d’Education populaire, de la vie associative qui assument des fonctions sociales, culturelles, civiques et économiques indispensables.
 
Le nouveau contrat social dont notre pays a besoin dans une Europe enfin démocratique à l’écoute de ses peuples dans un monde solidaire serait plus difficile encore à inventer sans la société civile et la vie associative qui l’incarnent.
 
La Ligue s’impliquera au cours de ce mois de juin dans le débat démocratique électoral en particulier autour des 50 propositions qu’elle a formulées pour « faire société ».
 
Nous nous tiendrons prêts, tous secteurs d’activités confondus, à répondre aux enjeux de la période à venir et à relever,  ensemble, les nouveaux défis des changements qui se préparent.
Ils nous incitent plus que jamais à poursuivre nos engagements et les évolutions qu’ils nécessitent.
 

Jean-Marc ROIRANT
Secrétaire général